Sérigraphie : comment la reconnaître ?

L’une des techniques d’impression les plus connues est incontestablement la sérigraphie. Etymologiquement parlant, son origine combine à la fois le latin et le grec, mais aussi la soie et l’écriture. Elle a l’avantage de pouvoir s’utiliser sur plusieurs supports différents.

Si vous êtes intéressé par cette technique, vous allez en apprendre plus à travers les quelques lignes qui suivent.





Tour d’horizon de la sérigraphie

Nous l’expliquions en introduction, mais la sérigraphie est une ancienne technique d’impression qui permet d’agir sur plusieurs sortes de supports différents. Cela peut-être :

  • La serigraphie sur du textile
  • Sur du textile, comme des t-shirts
  • La sérigraphie sur des formats différents, et pas forcément planes, comme des bouteilles

À la base, cette technique d’impression reposait sur l’utilisation de pochoirs en soie (d’où l’origine étymologique du mot, d’ailleurs). Elle est surtout connue lorsque l’on parle de serigraphie tee shirt.

Les avantages de la sérigraphie

La sérigraphie est une technique d’impression qui ne manque pas d’avantages. Si vous avez du materiel serigraphie à disposition, il ne faut pas hésiter à en profiter !

L’un de ses principaux avantages est, en tout cas, de pouvoir s’utiliser sur de nombreux supports différents, et pas uniquement planes. On peut donc aussi pratiquer la sérigraphie sur du bois que sur un bouteille.

Sur le plan financier, utiliser un kit serigraphie est assez rentable, et cela, même sur des tirages qui sont courts.

Vous pourrez aussi profiter d’autres points forts, surtout si vous aimez les couleurs vives et intenses. Nous nous expliquons : la sérigraphie permet un effet un dépôt d’encre assez important, ce qui augmente la qualité du résultat final. La durée de vie de l’impression n’en tire que des avantages, il en va de même pour l’opacité !

Les inconvénients de la sérigraphie

Tout cela serait cependant trop beau s’il n’y avait que des avantages. Mais la sérigraphie t shirt apporte aussi, malheureusement, son lot de déceptions. Mais soyez rassuré, ce n’est rien de trop méchant.

Vous pourriez par exemple être déçu en voulant utiliser la sérigraphie pour des détails trop spécifiques ni trop fins. Cela dit, depuis que l’on utilise de l’encre UV, cet inconvénient a pu être corrigé.

Il vous faudra aussi vous armer de patience, car la sérigraphie n’est pas la technique d’impression la plus rapide qui soit.

Comment utilise-t-on la sérigraphie ?

Nous le disions précédemment, mais la sérigraphie ne se limite pas à l’utilisation dans l’industrie du textile. Et pour cause, les usages sont en effet bien différents. On peut en effet l’utiliser aussi bien sur du papier que du bois ou du carton, mais aussi sur du verre, du plastique ou encore du métal.

Concernant les techniques d’impression, il en existe principalement trois :

  • La sérigraphie rotative a la particularité de s’utiliser à l’aide d’une machine de forme cylindrique. Elle permet de pratiquer l’impression sur des supports spécifiques, comme des verres, des pots à moutarde ou encore des bouteilles
  • La sérigraphie à plat est la technique la plus courante. Une sorte de repérage se fait entre l’écran (ou pochoir) et le support à imprimer, et les couleurs sont imprimées les unes après les autres, avec des temps de séchage adaptés. On vous le disait, il faut être patient ! Cependant, de nos jours, certaines machines modernes permettent d’imprimer toutes les couleurs en même temps.
  • La sérigraphie textile, quant à elle, a la particularité de se réaliser sur un support souple, et non rigide. Il convient donc de s’adapter à cette spécificité. Et pour cause : difficile d’imprimer une couleur, de sécher, puis de recaler le support pour imprimer la nouvelle couleur au bon endroit sur un support souple. C’est pourquoi dans le domaine du textile, la sérigraphie permet d’imprimer toutes les couleurs en même temps.